Ardoisières de Saurat

Elles sont plutôt connues, ces petites carrières, dont une est toujours exploitée. La zone entre les Bénans et Carli est parsemée de petites galeries dont on extrayait de quoi fabriquer des pierres à aiguiser [pierres à faux]. Il y en avait aussi vers la Mamouly.

Placées de part et d'autre des chemins, la plupart d'entre elles sont facilement visibles, certaines sont cachées dans la végétation. Les plaques extraites étaient descendues sur des wagonnets de bois et de métal dont des restes se trouvent encore dans le ravin le long de l'eau sur la droite du chemin, juste après la dernière maison des Bénans.

Un excellent article en deux pages sur ces ardoisières:
La Feuille n°21, avril 2016, pp. 10-11.
Les carrières de pierre à faux: souvenirs de Paul Cuminetti

https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_plan.jpg
Zones d'exploitation
https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_wagonnets.jpg
Reste de wagonnet
https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_3.jpg
Une entrée
https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_2.jpg
Une autre
https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_1.jpg
Encore une
https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_actif.jpg
Une galerie toujours exploitée
https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_ferme.jpg
Une galerie condamnée
https://www.toshiba-3.com:443/rabat-les-trois-seigneurs/files/gimgs/th-13_ciel_ouvert.jpg
Exploitation à ciel ouvert